Publié : 2 février 2010

Les feuilles des arbres de Saligny

Le 5 octobre, nous sommes allés à la recherche des feuilles des arbres proches de notre école. Avec François-Xavier, l’animateur de la Cicadelle, nous avons parlé des espèces d’arbres locales et nous avons appris du vocabulaire sur les différentes parties de l’arbre. Nous avons ramassé un grand nombre de feuilles et nous les avons triées. Nous avons vu des feuilles simples et des feuilles composées. Autour de l’école, il y a plus d’espèces d’arbres avec des feuilles simples. Nous avons aussi observé les contours et les formes des feuilles : nous en avons vu des longues à bord lisse, des arrondies à bord denté et une à bord lobé. Nous avons fait sécher les feuilles entre du sopalin et du carton et sur le carton nous avons noté tous les noms des arbres dans lesquels nous avions pris des feuilles. 4 semaines plus tard, les feuilles étaient sèches et avaient un peu perdu de leur couleur. Nous avons confectionné un herbier pesonnel. A l’aide des noms que nous avions notés et une clé de détermination simplifiée, nous avons recherché le nom de l’arbre de chaque feuille en comparant sa forme, ses bords et si elle était simple ou composée. Voici quelques photos des feuilles de nos herbiers : l'aubépine

Pendant que nos feuilles séchaient, nous avons cherché à en savoir plus sur elles et sur l’arbre en général. Après avoir posé les questions : "Quel est le rôle des feuilles des arbres ? A quoi servent-elles ?", nous avons trouvé que l’arbre était un être vivant, donc il se nourrit, il respire, il grandit et grossit, il se reproduit et il meurt. Nous avons imaginé deux expériences pour montrer que les arbres respiraient. Pour trouver comment faire, nous avons cherché à savoir ce que l’on voyait quand on respirait :
- notre ventre se gonfle,
- il y a de l’air qui sort de la bouche et du nez et d’autre qui entre,
- quand il fait froid, il y a de la "fumée" qui sort de notre bouche,
- quand on respire près d’une vitre, il y a de la buée,
- quand on souffle dans un sac plastique, on voit aussi de la buée. Nous avons donc imaginé deux expériences pour savoir si les plantes respiraient par les feuilles, ou par les racines, en enfermant l’une ou l’autre partie dans un sac plastique transparent.

Observations : Expérience n°1 Le 11 décembre, nous observons de la condensation sur le sac plastique de l’expérience n°1. Léa se demande si la condensation est due à la respiration des feuilles ou de la tige ou des deux ? Les jours suivants, nous observons de la condensation sur le sac plastique et particulièrement lorsque les rayons du soleil arrivaient directement sur le sac plastique dans lequel était enfermé la plante. Nous nous demandons alors si comme nous, la plante peut transpirer quand elle a trop chaud.

Expérience n°2 Le 11 décembre, pas de condensation visible sur le sac. Les jours suivants, pas de condensation visible sur les parois du sac plastique même quand les rayons du soleil donnent directement sur le pot de l’expérience.

Les résultats de nos expériences : Nous avons observé de la condensation à l’intérieur du sac plastique de l’expérience 1. On peut dire que la plante respire (ou transpire ?) par les feuilles (ou la tige ?) dans notre expérience. par contre dans l’expérience 2, nous ne pouvons pas dire que la plante respire par les racines car nous n’avons pas vu de condensation à l’intérieur du sac plastique.

Après avoir fait des recherches documentaires sur Internet, nous avons appris que les plantes respiraient par les feuilles, la tige verte, mais aussi les racines !Nous avons aussi appris que les plantes transpiraient beaucoup par les feuilles. Cela s’appelle l’évapotranspiration et c’est grâce à ça que la sève peut circuler dans la plante. D’autres questions sont donc apparues sur le rôle de la sève dans l’arbre, alors nous avons fait d’autres recherches et certains élèves ont lu le mot photosynthèse. Voici ce que nous avons compris : Les feuilles ont un rôle très important dans la vie de la plante puisqu’elles permettent de transformer la sève brute (les aliments absorbés par les racines) en sève élaborée (c’est-à-dire de la nourriture qui peut-être utilisée par l’arbre pour sa croissance, pour fabriquer des bourgeons, pour faire grossir des fruits ...) Cette transformation a lieu au niveau des feuilles grâce à la photosynthèse. La photosynthèse c’est l’action de la lumière du soleil sur les feuilles pour fabriquer de nouvelles cellules pour la plante à partir des matières dont se nourrit la plante.

Au retour des vacances de Noël nous avons eu la surprise de voir nos deux plantes très mal en point. La plante de l’expérience n°1 a beaucoup souffert et a perdu toutes ses feuilles alors que la plante de l’expérience N°2 n’en a perdu que quelques unes. La terre des pots est sèche mais pourquoi une des plantes a-t-elle perdu toutes ses feuilles et pas l’autre ? Est-ce que le sac plastique sur les feuilles aurait empêché la plante de respirer et l’aurait fait mourir ?