Vous êtes ici : Accueil > Archives > 2009-2010 > Réponse des classes aux énigmes > Cycle 1 - Vivant ou non ? > Être vivant ? Le travail d’une année en cycle 1
Publié : 29 avril 2010

Être vivant ? Le travail d’une année en cycle 1

Vivant ou non vivant en maternelle ? (paroles des enfants en italique) 1.Émergence des conceptions initiales des enfants

Voici les réponses à la question posée :

JE SUIS VIVANT

J’ai un cœur j’ai des muscles pour bouger je respire je mange et je bois je peux mourir j’ai un corps

JE NE SUIS PAS VIVANT

Ça n’a pas de tête, de bouche, de peau : un caillou , une guitare , un arbre

ça a un moteur : une voiture

ça ne mange pas Ensuite, dans un deuxième temps dans le cadre d’un projet sur les moyens de transport, nous nous interrogeons pour savoir si les moyens de transports rencontrés sont vivant ou non vivant et pourquoi....le cas de l’arbre est ajouté car il pose (déjà !) débat.

Arguments pour que cela soit : vivant Arguments pour que ce soit : non vivant Avion

Ça a des ailes---------------------- Ça a un moteur → mais elles sont en fer. Hommes On a un squelette on a un cœur, des poumons on peut avoir mal on peut mourir on n’a pas de moteur

Tracteur

Ça a des roues ça a un moteur Voiture Elle fait du bruit Elle a besoin d’un chauffeur Cheval Il a des jambes il a un cœur, des os, un estomac il mange

Arbre Ça boit ça a un cœur Il ne bouge pas, il est immobile il ne mange pas il des feuilles, des fruits 2.Premières expériences, observations et conclusions

Nous réalisons plusieurs expériences : * nous écoutons le cœur d’un arbre avec le stéthoscope . Un premier problème se pose car nous ne savons pas où mettre le stéthoscope. Nous cherchons donc à plusieurs endroits du tronc : rien. Puis nous cherchons dans un livre : ça nous confirme que l’arbre n’a pas de cœur …. => et les enfants concluent donc qu’un arbre n’est pas vivant (! !!)

* Nous observons un phasme qui fait la brindille « Qu’est-ce que c’est ? » : une racine sans eau, un bout de branche. « Est-ce que c’est vivant ? » : non car ça ne bouge pas. L’enseignant fait réagir le phasme et amène le vivarium avec d’autres insectes. Nous mettons des feuilles ramassées dehors (proposition des enfants pour voir si ça mange). Le lendemain, les feuilles sont grignotées. => nous concluons que ça peut être vivant même si on ne le voit pas bouger !

* observation d’un moteur de voiture, tri et discussion sur les véhicules « à moteur » donc non vivant ou « à muscles » donc vivant. Une fois la notion de moteur montrée (peu d’enfants en avaient vu), ce tri se fait de façon assez naturelle par les enfants. Les véhicules « animaux » se rangent assez facilement dans la catégorie vivant... => nous confirmons que ce qui a un moteur n’est pas vivant.

3.Expérimentation autour des plantes

Voici deux types d’expériences :

*Avec des bulbes de crocus : => Une plante a besoin d’eau et de terre pour bien pousser.

* Qu’est-ce que c’est une graine ? C’est quelque chose qui pousse. On essaye de mettre des objets (graine de haricot, radis, œillet d’inde, perle, cailloux...) donnés par la maîtresse dans des pots avec de la terre que nous arrosons.

=> une graine pousse parce que c’est vivant, qu’on lui donne à boire et à manger.

=>Nous en concluons qu’une plante, un arbre est vivant.

4.Un cas particulier : le doudou !

Un matin, un enfant affirme que « mon doudou (singe) est vivant, c’est papa qui me l’a dit. » Un débat, partagé, s’installe. Les enfants demandent si le doudou mange et boit...l’enfant répond oui, quand il joue avec. Nous essayons de le faire boire....mais il n’ouvre pas la bouche et est tout mouillé ! Les enfants disent qu’il n’est pas vivant sauf son propriétaire. Certains lui demandent si « il a poussé (grandi) ». Il nous affirme que non. => nous en concluons qu’il n’est pas vivant (même si on l’aime beaucoup, qu’il est important pour nous et qu’on lui prête des sentiments...)